Safe Haven Orphanage

En 2003, à la recherche de personnes sachant faire des teintures naturelles, nous faisons la connaissance, pour la première fois, du peuple Karen, dans le village de Wat Shan, au nord de la Thaïlande. Touchés par cette belle rencontre, nous nous sommes intéressés de plus en plus à cette éthnie du triangle d'or, leur histoire, leur culture, leur pays d'origine: la Birmanie et leurs problèmes...

Sur ce chemin nous avons croisé la route d'une femme hors du commun:

Tasanee, la Maman de Safe haven Orphanage.

 

L'entrée de l'orphelinat
L'entrée de l'orphelinat

A 3 heures de route environ, au nord de Mae Sot, le long de la rivière Moei, au pied des montagnes de Birmanie, se trouve le village de Tha Song Yang.

Deux kilomètres avant sur votre gauche vous trouverez l'orphelinat de Tasanee.

 

A 9 ans Tasanee perd son papa, capitaine dans la KNLA (Karen National Liberation Army) qui se battait pour l'indépendance de l'état Karen en Birmanie. Plus tard c'est son mari, chef du village qui se fait assassiné, la laissant seule avec ses 3 enfants. Il faut savoir que ce village borde l'état Karen et est en proie à de nombreux conflits entre la junte et les deux armées Karens.

   

 

Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.

C'est en 1987, que Tasanee recueille pour la première fois un bébé dont la maman meurt en couche; pour la tribu karen, l'enfant qui porte alors malheur, est promit à une mort certaine.

Aujourd'hui ce bébé est une jeune femme épanouie et a plusieurs centaines de frères et soeurs... 

 

 

Visitez le site de l'orphelinat

https://safehavenorphanage.org/


 Tasanee parle 2 dialectes karens en plus du birman, du thaï et de l'anglais. Elle accueille tout les enfants qui sont en détresse, quel que soit leur religion. Aidée de quelques bénévoles et/ou femmes seules, elles même en détresse. Un cercle vertueux d'entre aide. Tasanee apporte à tous une cohésion de chaleur et d'amour. De quoi manger, se vêtir, se soigner, une éducation, elle les scolarise.. Les grands s'occupent des petits, c'est une très grande famille !!

 

Pas de grande villa, ni de 4/4 dernier modèle. Tasanee dort et vit avec eux. Il lui faut trouver chaque mois entre 700 et 900€ pour tout ce petit monde.

Safe haven orphanage n'est pas un orphelinat ou l'on adopte des enfants. C'est leur maison, leur famille, le but est de leur donner des bases solides pour qu'ils puissent continuer à vivre sur la terre qui les a vu naître.

 

On vous encourage à aller faire leur connaissance, les enfants sont merveilleux et toujours ravis de vous recevoir. Timidement au début, mais une bonne partie de foot brise la glace en 10 minutes. On est reçu chichement bien entendu. Pourtant cela fait du bien. 

 

     Les bonnes volontés sont attendues... 

                      les dons évidement les biens venus 

 

           Chaque euro versé sert à aider les enfants ici

       Aucun frai de fonctionnement si ce n'est les repas de Tasanee

                               et des personnes qui l'aide

Dons via Paypal. Même si vous n'avez pas de compte

Vous pouvez régler par carte avec toutes la sécurité et les garanties de Paypal


Si vous avez un projet de bénévolat, contactez tasanee :

   Info@safehavenorphenage.org

 

      Safe Haven Orphanage

27/14 Mae Sot Mae Tao Road

Mae Sot, Tak 63110 Thaïlande

Tel: 66 07 206 03 60

https://safehavenorphanage.org/

Le site de Tasanee fait par des bénévoles 

 

Faites une donation par virement à tasanee:

  Bangkok Bank

Account: 328-0-72460-4

Account name: Tasanee Keereepraneed

Branch: Mae Sot

 

C.Swift: BKKBTHBK

Cliquez sur la première photo...

  Comme nous gagnons notre vie grâce au travail d'un village Karen, il nous semblait normal de vouloir aider ceux dans le besoin.

A la frontière du Myanmar, nombreux sont ceux qui fuient ce pays car l'état Karen longe la frontière où ils sont persécutés depuis des décennies par la junte.

 

   De nombreuses ONGs y travaillent ardemment et font un travail nécessaire.

Certains employés et bénévoles donnent toutes leurs âme à ces missions. Nous voulions donc participer à leurs efforts et en avons beaucoup visitées, car nous ne voulions pas non plus faire juste "acte-de-bonne conscience". 

 

Nous  avons été déçus de nous rendre compte des frais de fonctionnement qu'elles généraient :

- Des voitures neuves pour amener des sacs de riz dans ces montagnes.   Combien de sacs pour un 4/4 neuf ?

- Quelques constructions, trop peu, proches des villes pour que les enfants des montagnes puissent aller à l'école. Nous avons appris qui les avaient vraiment payé et subventionné, pourtant de nombreuses ONGs les revendiquaient... Utilisant les mêmes photos, en avançant en plus, des frais de constructions prohibitifs. 

- Les sièges sociaux ne se trouvent pas que dans les quartiers pauvres, combien louent-ils leurs locaux etc...

 

   Désabusés, nous sommes tombés par hasard, au détour d'une ballade virtuelle, sur Safe Heaven Orphanage et Tasanee, et nous sommes allés la voir. Chaque jour, elle se démène pour faire vivre cette grande famille, heureusement aidée par quelques bénévoles, certaines ONGs (qui ne font pas que de mauvaises choses bien entendu),et la générosité de donateurs. 

 

Nous vous recommandons vivement d'aller à sa rencontre et de partager quelques jours de la vie de ces enfants.