Léonel

 

 

Né à Buenos Aires, il grandit bercé par les mille et une histoires de son papa archéologue aventurier, mi-pirate mi-mercenaire. Il décide, à 18 ans de partir découvrir le monde, direction le Sénégal (en 1995), à bord d’une deux chevaux en passant par la Mauritanie.. 6 mois en Inde du Nord, et la découverte de la Thaïlande dans la foulée, confirme ses aspirations .  Désormais il travaillera pour voyager.

 

En 2001 il vend du tissu provençal dans le vieux Nice  lorsqu’il rencontre  Isabelle. 

 

 

 

Isabelle 

 

 

Une enfance et adolescence passées à l’étranger ( Congo, Gabon,

île de la Réunion, Cameroun) lui donne le gout des voyages et une fascination pour les cultures du monde.

Passionnée d’arts plastiques, elle décide de passer un BTS en peinture décorative sur Nice en 2001. C’est là qu’elle rencontre Léonel .  

Itsara : Libre.s

 

A partir de  2003, Isabelle met de côté la peinture et suit Léonel, ensemble ils découvrent le Népal, la Birmanie, le Laos et toujours la Thaïlande,

hors des sentiers battus. La culture, l’histoire, la cuisine, les paysages, les personnes, les ethnies ...Tout les passionnent .  

 

Ils commencent par vendre des vêtements en coton, lin et chanvre, filés et tissés main (en Issan), sur les marchés du Sud de la France l'été ou  ils vivent en caravane. Fascinés par l’artisanat et la culture des ethnies du Nord, une rencontre leur parle de bijoux en argent pur, réalisés par des artisans de la tribu Karen,  dans un village à 100 km de Chiang Maï. De magnifiques reproductions de bijoux traditionnels des ethnies du triangle d’or. C'est le coup de foudre .

 

Un an plus tard, en 2007, c’est en discutant avec une femme de l’ethnie Lizu, dans un hameau perdu des montagnes du Nord que ce mot est prononcé pour la première fois: «it’sara» : liberté, libre.  C’est décidé, ce sera lui !

    

 

 

 

       อิสระ  : it_sa_ra 

                                                           

 

                                                        :   Libre